AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 The Walker's Asylum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: The Walker's Asylum Mer 15 Avr - 19:48

Ce matin-là, Kenneth Preston s'était levé comme à l'habitude dès l'aube. Il avait allumé son téléviseur sur les nouvelles en sirotant son café dans lequel il ajouta une dose de brandy. Le vieillard dégusta un petit-déjeuner gourmet jusqu'à ce qu'il entendit un flash spécial qui l'intrigua beaucoup. Selon le présentateur, d'étranges créatures mangeurs de chairs avaient été aperçu le centre-ville de Los Angeles, s'attaquant à tous les habitants. Les images qu'il vit l'amena à descendre dans sa cave où il entreposait des cannages, des médicaments, des armes et divers fournitures en cas d'apocalypse, ce qui semblait bien arrivé à l'instant même. Par chance, il avait toujours conservé son opinion sur le sujet et préférait faire fuir les gens que de vivre autrement. Le curieux bonhomme attrapa une mitraillette, sortit de son appartement, traversa la cours centrale et s'arrêta dans le petit entrée en arche de la résidence, il attrapa la grille de protection qu'il referma et attacha à l'aide de chaine. L'homme y enroula plusieurs barbelés et retourna au centre de la résidence. Il installa sa chaise près de la piscine et s'y installa, s'alluma une cigarette avant d'attraper la bière qu'il s'était préalablement sortie.


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Mer 15 Avr - 20:24

Comme à tous les jours, Agnes Conroy ouvrit l'oeil dès 5h00 le matin, elle se versa un bon verre de jus d'orange fraichement pressée avant de nettoyer son dentier sur sa terrasse observant comme à tous les matins son voisin grincheux de l'autre côté boire son café à travers les rideaux. Dans le bloc, ils étaient sans doute les seuls lèves tôt. Enfin, après avoir bien nettoyé son dentier, la dame rentra se faire du gruau à la rhubarbe et jasmin, recette qu'elle trainait de son cours de cuisine qu'elle avait fait en 1943. Habillée de sa traditionnelle robe de chambre bleue poudre, Agnes retourna sur la terrasse triée ses pilules en buvant un premier café, observant cette belle journée qui se levait. Lorsque Kenneth sortit de son appartement paniqué, Conroy borda un grand sourire sur son visage et lança sur un ton élevé. « Bonjour M. Preston, quelle belle journée vous ne trouvez pas ! L'été s'annonce intéressante ! » Dit-elle en sachant parfaitement que son voisin ne lui répondrait pas. Malgré ça, elle continua à voguer à ses occupations sur son balcon, passant par le tricot, la confection de bijoux, le nettoyage des cendriers de son défunt mari et même de la découpe des coupons-rabais. Pendant tout ce temps, son voisin s'attarda à complètement barrer l'accès du bloc appartement aux visiteurs. Intriguée et légèrement inquiète, Agnes resta perplexe et décida d'aller allumer la radio, écoutant ce que le présentateur annonça sur les créatures de l'enfer qui rôdait dans leur monde. « Mon cher monsieur Preston, faites-vous ça pour effrayer les voisins ou vous croyez vraiment en ces êtres démoniaques. J'ai vu un tas de chose dans ma longue vie, mais jamais de mort-vivant. » Dit-elle ne recevant aucune réponse malgré ça. Miss Conroy décida de rentrer un moment chez elle, elle fixa la ruelle derrière par sa fenêtre et c'est là qu'elle aperçu un homme en train de dévorer un autre individu. La bouche de Agnes s'ouvrit littéralement et son dentier se détacha même, tombant sur le sol, elle retira un moment ses lunettes, voir si elle devenait folle et comprit que Kenneth et la radio disait vrai. Elle courut jusqu'à la véranda à nouveau sans dents et hurla. « ON EST ENVAHIE !!!! »


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Mer 15 Avr - 21:17

Elliott regardait des dessins animés pendant que sa mère faisait des aller-retour dans leur appartement étant sur le point de sortir. Le jeune garçon vivait seul avec sa mère depuis qu'il avait trois ans, mais c'était pratiquement comme s'il était l'unique habitant de l'appartement. En effet, Lisa, sa mère, était loin d'être la meilleure des mamans... La majorité du temps, elle était absente et quand elle y était c'était pour perdre son temps sur Facebook ou à écouter des téléréalités. La jeune femme avait très mal pris le départ du père d'Elliott et ne s'en était jamais remis, allant même jusqu'à jeter le blâme de ce départ sur Elliott. Donc, ce dernier avait appris à se débrouiller seul et bien sûr étant âgé de 8 ans seulement, il y avait une gardienne qui s'occupait de lui quand sa mère quittait pour plus de trois heures. Sa gardienne favorite était sans aucun doute Eden, qui vivait dans le même immeuble que lui et justement c'était elle qui était sur le point de venir le garder. Ne prenant nullement le temps d'attendre qu'Eden arrive, sa mère lui cria un bye, avant de quitter l'appartement. Habitué, Elliott poussa un soupire en allant chercher le bricolage qu'il avait fait pour Ed.


"Il paraît que la vérité sort de la bouche des enfants ? Vrai ? Faux ? En tout cas, il sont plein de bon sens ces jeunes penseurs !"
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Jeu 16 Avr - 16:32

Eden vivait une vie bien banale...elle vivait le même bloc appartement depuis maintenant neuf ans, travaillait ici et là comme serveuse, aux shift de nuit du restaurant au bout de sa rue et gardait le petit Elliott qui vivait juste en dessous de chez elle, pendant la journée. Elle n'avait rien à envier à personne et le savait très bien, simplement Eden préférait ça, à vivre comme vivait ses parents...deux éternelles adolescents toujours sur le party, ingurgitant drogues en tous genres, alcool et passant leur temps libre à baiser comme des lapins et ça, même devant les yeux horrifiés de leur enfants. Enfin, lorsqu'elle disait parent, elle parlait plutôt de sa mère et de son beau père...son réel père avait mis les voiles après l'annonce de la deuxième grossesse...ça avait été l'élément déclencheur de la mère d'Eden et c'était à partir de ce moment que sa vie avait chavirée. Évidemment elle était resté à la maison pour veiller sur sa petite soeur, mais lorsque sa majorité arriva, elle quitta la maison, proposa à sa soeur de la suivre, mais cette dernière refusa...empruntant le même chemin que ses parents...enfin, Eden était une battante, elle avait du chien et savait prendre soin des gens qu'elle aimait, comme ce petit Elliott qu'elle retrouvait un peu en elle.

Ed Enfila une veste noire en coton, attrapa son téléphone portable puis claqua la porte de son appartement avant de descendre la petite escalier. Sans même toquer à la porte, Ed entra chez le petit Harmon, sachant très bien que la mère ne serait déjà plus là. Salut bonhomme! J'ai pensé à ça et des hot-dogs pour diner, ça me va...si c'est toi qui les fait! Dit-elle en posant son téléphone sur la table base du salon et faisant référence à la petite discussion du matin, sur ce qu'ils feraient dans la journée.


Bang, you're dead
my baby shot me down.
J'ai mis un temps fou à comprendre ce qu'il m'arrivait. .
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Jeu 16 Avr - 19:39

Elliott était de retour à la cuisine au même moment où Eden arriva. Il la salua et poussa un petit cri de joie à la mention des hot-dogs. Il adorait ce repas et n'en mangeait pas si souvent puisque quand sa mère était là, ses repas se résumait à être des bols de céréales et des toasts. Ça va être les meilleurs hot-dogs au monde!! Puis, il se rappela tenir un bricolage dans ses mains qu'il avait fait pour Ed. C'était un dessin en crayon de cire représentant Ed, lui et sa mère dans un château. Il le donna fier de lui à Eden. Tiens je t'ai fait ça! C'est nous trois dans un château, vu que plus tard je vais être un chevalier. Tout en expliquant son dessin, il était partie vers le salon pour éteindre la télévision qui était toujours ouverte et en passant devant la fenêtre, il aperçut son voisin Kenneth qui installait des genres de clôtures. Dit, pourquoi Kenneth installe des clôtures?, évidement le jeune garçon ne savait pas ce qu'était des barbelés.


"Il paraît que la vérité sort de la bouche des enfants ? Vrai ? Faux ? En tout cas, il sont plein de bon sens ces jeunes penseurs !"
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Mer 22 Avr - 17:16

Un petit cri de joie vint remplir de bonheur la jeune femme. Certes elle ne faisait pas partie de la famille d'Elliott, mais elle le prenait pratiquement pour son petit frère, voir même plus, étant donné qu'elle l'avait vu grandir, l'avait nourri et avait joué avec lui le plus clair de son temps...Ravie, elle attrapa le dessin et le scruta. On pouvait clairement y voir Eden, Elliott et sa mère dans un château, un petit sourire se logea sur son visage. «Tiens je t'ai fait ça! C'est nous trois dans un château, vu que plus tard je vais être un chevalier. » Le petit voulait la protéger, ce qui démontrait clairement qu'il l'a portait dans son coeur, ce qui lui fit très plaisir. Je te ferai des hot-dogs et toi tu pourras combattre les méchants pour moi, on fera une équipe du tonnerre! Dit-elle sans se douter qu'un problème persistait à l'extérieur. « Dit, pourquoi Kenneth installe des clôtures?» La brunette s'approcha de la fenêtre, fronça ses sourcils et ouvrit la fenêtre pour entendre madame Conroy crier « ON EST ENVAHIE !!!! » . Perplexe Ed se dirigea sur le balcon et demanda ce qui se passait. Mais qu'est-ce qui a? Pourquoi vous criées comme ça Madame Conroy? Évidemment elle arqua un sourcil, promenant son regard entre la vieille et le bougon.


Bang, you're dead
my baby shot me down.
J'ai mis un temps fou à comprendre ce qu'il m'arrivait. .
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Mer 22 Avr - 18:44

La peur envahie la dame âgée, elle se trouvait à l'extérieur face à ses voisins intriguées qui sortaient face à son hurlement qui venait du plus profond de son corps. Elle lança tout ce qu'elle pouvait cracher avant de s'arrêter sec. Agnes tremblait de tous ses membres, elle tourna la tête vers Eden et son petit voisin de pallier Elliot. « Des créatures, des morts-vivants, il en a partout ! J'ai ris dans ma barbe en entendant ça à la radio, mais regardez dans la ruelle.... » Elle n'en croyait toujours pas ses yeux, mais c'était la vérité. « Il va falloir que j'aille prendre mes pillules pour me détendre, parce que mon pauvre coeur de petite vieille risque de lacher ... » Dit-elle la main contre sa poitrine. « M. Kenneth ! Qu'est-ce qu'on va faire ? » Dit-elle sur un ton plus élevé pour que son voisin l'entende, il semblait avoir pris la situation sous contrôle très rapidement.


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Mer 22 Avr - 18:58

Kenneth ne prenait jamais le temps de discuter où de s'occuper des autres. Peu importe la situation, le vieil homme ne vivait que pour lui. Cette manière d'être ne risquait surtout pas de changer avec une véritable apocalypse. Depuis le tout début, Preston le prévoyait. Il ne savait pas comment, mais il en était convaincu. Lorsque les voisins se mirent à sortir suivant les hurlements de cette bonne vieille Madame Conroy, Kenneth leva la tête, posant une main à la hauteur de ses sourcils pour se cacher du soleil. Grognant, l'homme répondit finalement. « On va se barricader ici, vous pouvez rester dans le bloc si vous voulez, mais personne n'entre ! » Dit-il sur un ton sèche et froid.


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Mer 22 Avr - 20:48

« C'est là ! » C'est ainsi que l'ambulance et l'autobus qui transportait un petit groupe de survivant s'arrêta face à la résidence où vivait Trisha. Son coeur vibrait à travers son corps, elle espérait que tout était correct et semblait totalement conquise. Elle avait réussis à rejoindre sa meilleure copine, c'était le plus important pour elle, ainsi, Meg descendit les marches avant même que le bus ne s'arrête et aussitôt hors de mouvement, la blondinette poussa la porte et arriva devant le grillage. Sans doute que les habitants s'étaient protégés. En compagnie du reste du groupe, Megane s'installa face à la grille et aux barbelés voyant un vieil homme un peu plus loin installé dans sa chaise à boire une bière paisiblement. « Hey m'sieur ! Pouvez-vous nous ouvrir ? On est un petit groupe de survivant et ma meilleure amie Trisha est dans votre immeuble ! » Dit-elle. Megane avait souvent passé chez Trisha et savait bien qu'il s'agissait du vieux Kenneth, un homme peu sympathique.


Don't ever take a single second to breathe, they're going to send me on a murdering spree. I can not wait to dance upon your grave.They don't even have a soul left to be saved. You would eat your young. We swam among the northern lights, and hid beyond the edge of night. /div>
   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Mer 22 Avr - 20:55

Aussitôt qu'il avait prononcé la phrase qui démontrait qu'il ne souhaitait aucun intrus, deux véhicules de transport en commun arrivèrent devant l'immeuble. Un groupe d'une quinzaine de personne y sortit. L'homme grogna en levant à peine le regard vers l'entrée jusqu'à ce qu'une jeune adolescente l'interpelle. Kenneth ne prit pas la peine de se lever, il but une gorgée de bière et lança un rot avant de répondre. « Vous ouvrir ? Pas du tout ! C'est une résidence privée, foutez le camp d'ici ! »


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Mer 22 Avr - 20:59

Une fois sur place, Logan croyait qu'ils étaient en endroit sur, mais une fois en dehors, tout près de Sam, la tenant par la taille, Payne comprit que ce ne serait pas si simple que ça. L'homme qui se trouvait derrière la grille refusait de les faire rentrer. Il serrait la main de sa copine. « Merde.. on fait quoi maintenant... »


until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Mer 22 Avr - 22:34

Son père n'étant pas rentré hier soir (probablement saoul mort dans une ruelle quelque part), Trisha en avait profité pour sécher ses cours, ce n'était pas comme si elles les passaient de toute façon. Elle fouilla dans le frigo pour manger une pointe de pizza en guise de petit déjeuner et s'écrasa sur le sofa préféré de son père . Elle zappait quand elle tomba sur la nouvelle d'une espèce d'invasion de zombies, elle n'y cru pas au début mais comme toutes les chaines de nouvelles en parlaient elle finit par y croire. Elle pensa tout de suite a sa meilleure amie qui avait décidé d'aller à l'école ce jour-là et se mit à paniquer. Elle voulut d'abord courir la chercher, mais si s'était vrai sortir était beaucoup trop dangereux. Puis au même moment elle entendit la vieille de l'appartement à côté crier et regarda par la fenêtre. Trish vit le vieux barricader la porte et su que même si elle voudrait sortir il ne la laisserait probablement pas passer. La jeune fille espérait de tout son cœur que Megane allait bien, sinon elle ne pourrait jamais se le pardonner. Ses voisins se mirent à sortir de leurs appartements en attendant les gens hurler et c'Est là que Trisha vit un autobus et une ambulance se garer devant. Tout a coup elle aperçut Megane et un groupe de gens devant la barrière. Il n'en fallut pas plus pour que Gordon ouvre la porte et dévale les escaliers en direction de ce vieux fou de Kenneth. «tu vas les laisser passer, oui ou merde?!?!» dit-elle d'un ton brusque, voyant que l'homme avait refusé d'ouvrir la porte à sa meilleure amie.


The language of friendship
Don’t walk behind me; I may not lead. Don’t walk in front of me; I may not follow. Just walk beside me and be my friend.
© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Jeu 23 Avr - 16:14

Sam ouvrit grand la bouche, elle n,en revenait tout simplement pas...c'était la fin du monde et il y avait encore des gens sans coeur et franchement répugnants... Elle se détacha de son petit ami pour s'approcher un peu plus près de la grille, dévisageant l'homme qui buvait sa bière sans même les regarder. Hey! Ayez au moins le courage de nous regarder pauvre con! Dit-elle pleine de rage, ils ne feraient pas long feu à attendre là...



Sometimes sometimes it hurts instead
never mind i'll find someone like you



Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Jeu 23 Avr - 17:18

à peine arrivés, que déjà les problèmes semblaient leur rire au visage...Keith ragea. Ce n'était certainement pas un vieux bougon qui allait décidé du sort de la vie de tous ces survivants. Le brunet recula lentement, prenant soin de vérifier ses arrières, puis regarda les côtés du bâtiments...il était plus qu'évident qu'à l’arrière, une échelle de secours était suspendu au bloc. Que vous le vouliez ou non, on va bien finir par entrer et croyez-moi, si vous tenter de nous empêcher de le faire, ça va aller plutôt mal pour vous. Cracha Keith, s'approchant de nouveau vers les grilles, se foutant royalement que l'homme soit armée ou pas.


happiness is hiding behind you


   
   
Le bonheur se cache souvent, ne nous effleure que quand il veut. Peut-être parce qu'il est méfiant ou défaillant. Il assassine sans tuer, et laisse à vif, écorché.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Jeu 23 Avr - 18:58

Josh descendit de l'ambulance à la suite des autres et comprit aussitôt qu'il y avait un problème. Booth avait l'habitude de ne pas être le bienvenue, mais là c'était sa vie ainsi que celle de plusieurs autres personnes, dont une femme enceinte qui était en jeu. Josh se posta à côté de Sam en observant la situation, décidément le vieux barbu n'avait pas l'air compatissant... Booth chuchota à Sam reste polie, il est armé... afin d'essayer de l'empêcher de dire d'autres bêtises au mec, car il avait déjà vu assez de mort pour la journée. Puis, il était bien d'accord avec Keith, ils étaient nombreux et finiraient bien par trouver un moyen d'entrée. Vous allez quand même pas nous laisser crever dans votre entrée en sirotant tranquillement votre bière? Josh était scandalisé, même lui qui était reconnu pour ne jamais aider qui que ce soit aurait accepté d'héberger des inconnus dans de tels conditions...


"C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment. Pourtant, je choisi le second."
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Jeu 23 Avr - 19:04

Une fois la petite bande en colère, l'un après l'autre se mit à lui balancer des sotises pour entrer, mais Kenneth ne laisserait pas une bande d'incompétent de rejoindre son repère. Il possédait beaucoup et ne souhaitait pas qu'on empiète sur ses réserves et surtout, il ne voulait pas voir des incompétents rejoindre ses troupes. Il savait parfaitement que ça finirait mal. Il fronça les sourcils face aux commentaires des gens et leva son gun, le pointant vers l'entrée. « Fermez-là, je vous ai déjà répondu, il y a un tas de planque autre que ma résidence, alors allez aux diables et toi petite peste, si tu veux les rejoindre va-y, mais personne ne va rentrer ici ! C'est la même chose pour les autres, je ne vous retiens pas ! » Il grogna et comprit qu'ils ne laisseraient pas tomber avant qu'il ne se fâche. C'est sans attendre que Kenneth agit. Il leva son fusil en l'air et tira deux coups. Évidemment, les ruelles voisines étaient remplis de rôdeur et le bruit les attira vers la rue principale où se trouvait le groupe de survivant. Preston ria dans sa barbe avant de s'enfiler une clope sur le coin de sa bouche et boire en même temps une gorgée de bière. « Dégagez maintenant ! »


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Jeu 23 Avr - 19:07

En voyant cette scène, Agnes Conroy se voyait perturbée face au comportement sociopathe de son voisin. Elle le connaissait très mal et malgré son comportement continuellement cinglé, Madame Conroy n'aurait jamais imaginé qu'il serait ainsi. C'était déplacé, grossier et vraiment sans coeur. La dame marcha quelques pas et jeta un coup d'oeil à ses voisins terrifiée. « Arrêtez doux Jesus Monsieur Preston ! Vous ne laisserez pas des innocents mourir de la sorte ! » Dit-elle en tournant talon jusqu'à son appartement. Elle revint quelques minutes plus tard avec une arme à feu de pointe parfaitement nettoyée et prêt a être utilisé. « Vous n'êtes pas le seul à être armé ici, alors calmez vous et laissez les entrer par pitié ! » Elle regarda le regard étonné des voisins et fit un sourire, mine amusée. « Mais quoi, une vieille dame a tout de même besoin de pouvoir se défendre ! »


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Jeu 23 Avr - 19:13

Garrett voyait bien que ce vieux fou ne coopérerait pas, peu importe les menaces qu'ils pourraient faire. Cela devenait même très dangereux, en tirant deux coups en plein ciel, le vacarme avait alerté les rôdeurs. Edwards fixa son frais, ses yeux ronds comme des billes, avant de regarder tout autour de lui. Ils devaient se défendre. « Merde.. il faut faire quelque chose. » Il regardait autour de lui. « En plus, on a aucun arme nous... » C'est alors qu'ils entendirent une vieille femme hurler, par contre le groupe ne pouvait pas les voir d'où ils étaient. Il y avait d'autres habitants et ils ne semblaient pas apprécier le comportement de leur voisin. C'est à ce moment que trois zombies sortirent de l'entrée d'une ruelle, puis quatre, puis cinq. « Fuck... » Garrett conserva sa hache bien en main pour pouvoir se défendre.


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Jeu 23 Avr - 19:28

Annabelle avait embarqué dans l'autobus avec son père lorsqu'ils avaient enfin réussi à sortir du lycée. Après quelques minutes de route, elle aperçu l'endroit dont Megane avait parlé et elle fut un peu soulagée de voir que ça l'avait l'air d'un endroit sécuritaire. Elle descendit à la suite des autres et sentit le stress remonter d'un coup lorsqu'elle comprit qu'un homme refusait de les laisser entrée. Restant un peu derrière les gens qui parlait à l'homme, Anna promenait son regard aux alentours surveillant les moindres mouvements suspects. Elle sursauta brusquement quand le mec à la barbe tira deux coups. Elle appuya sa main sur le bras de son père Merde, il est dérangé! Puis, elle aperçut la vieille dame rejoindre le mec qui venait de tirer et espéra de tout cœur qu'elle était de leur côté et non pas une allier du vieux... Son attention fut ensuite dirigé vers l'homme à la hache qui n'était pas tellement loin d'elle et aperçut à son tour les zombies approcher. La brunette resserra fortement ses mains autour de son bout de bâton d'hockey, mais sachant pertinemment qu'elle ne serait pas assez forte contre ces monstres elle tendit le bâton à son père qui n'était pas armée. Elle savait qu'avec ou sans bâton, ça ne changeait pas grand chose dans son cas, c'était donc bien plus utile pour son père N'oublier pas de viser la tête! fut tout ce qu'elle dit au groupe en tremblant, car c'était la seule chose qu'elle se rappelait comme conseil..


"I would hold you in my arms, I would take the pain away, Thank you for all you've done, forgive all your mistakes, There's nothing I wouldn't do to hear your voice again, Sometimes I wanna call you but I know you won't be there"
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Jeu 23 Avr - 19:37

Elliott était sorti sur le balcon à la suite d'Eden. Il fronça les sourcils suite aux paroles d'Agnes, car il n'en comprenait pas réellement le sens. Puis, il tourna la tête vers les véhicules qui arrivaient dans l'entrée en se demandant pourquoi il y avait soudainement autant d'actions. En petit curieux, il resta sur le balcon afin de voir ce qui se passait. Lorsque Kenneth commença à s'engueuler avec les inconnus, Elliott prit instantanément la main de Ed très inquiet. Quand les coups de feu se firent entendre, Elliott se pressa contre Eden ayant soudainement très peur.


"Il paraît que la vérité sort de la bouche des enfants ? Vrai ? Faux ? En tout cas, il sont plein de bon sens ces jeunes penseurs !"
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Jeu 23 Avr - 19:51

Lena était restée silencieuse tout le long du trajet, perdue dans ses pensées. Enfin arrivée, elle sortit de l'ambulance et fut brusquement ramenée à la réalité lorsque l'homme leur refusa le passage. Ne voulant pas attiser la colère de l'homme, elle n'ajouta rien aux commentaires de ses compagnons. Tout se déroula extrêmement rapidement entre les coups de feu et l'arrivée des zombies. Sachant pertinemment qu'elle ne pouvait pas tuer de nouveau, dans un si petit délai, Lena décida de donner son couteau à une personne qui s'en servirait. Elle le tendit donc à Autumn qui se trouvait à ses côtés sans avoir d'armes. Tiens! Il va t'être plus utile qu'à moi! En effet, tuer de nouveau la tuerait psychologiquement, alors autant s'en débarrasser..




apache.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Jeu 23 Avr - 20:02

Heather restait impuissante devant la scène qui se déroulait dans l'entrée de l'immeuble, assise à l'arrière de l'ambulance les pieds dans le vide. Une main sur son ventre, elle tentait temps bien que mal de contrôler sa respiration. Observant les alentour, Heather reconnue subitement l'un des nouveaux membres du groupe. Avant d'avoir eu le temps d'interpeller son ex, Sebastian, Stuart fut interrompu par les coups de feu. Surprise devant la violence de l'homme elle en oublia Seb. Soudain, elle sentit une présence arrivée par le côté de l'ambulance qui donnait sur la rue. Se tournant, elle arriva face à face avec un zombie et voulant sauter de l'ambulance, elle trébucha et se retrouva au sol ÀAAAAAA l'aiiiiiiiiiiiiiideeeeeeeeeeeeeeee!! Elle savait que le bruit attirait les zombies, mais c'était une question de secondes avant de se faire dévorer..




apache.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Dim 26 Avr - 18:59

Trish, complètement désespérer, lança un regard vers Megane quand le vieux sénile tira des coups de feu en l'air. Quand elle vit la vieille arriver avec une arme elle se mit tout de suite à courir chez elle en se rappelant le stock d'armes de son père. Elle alla dans la chambre de celui-ci et ouvrit le placard. Un gros coffre avec une combinaison se tenait devant elle et elle savait parfaitement quel était le code, ayant eu tout le temps du monde pour le trouver quand son père n'était pas à la maison. Gordon regarda à l’intérieur - deux fusils de chasse, un fusil à pompe, deux pistolets et un magnum- elle prit le sac de sport qui traînait par terre et le vida, puis commença à le remplir des armes et de munitions. Prenant soin de garder le magnum et des balles avec elle, car s'était celui qu'elle savait se servir, étant aller quelques fois avec son père au stand de tir quand elle était jeune. La jeune fille fouilla alors dans les choses de son père, mais ne trouva qu'une chaîne et un cadenas, qu'elle prit avec elle. Retournant en courant sur la galerie elle vit que beaucoup de zombies se dirigeaient déjà vers le groupe. Elle alla au bout et fit signe à son amie « hey! attrape!» dit-elle en lui lançant le sac. Puis elle se mit rapidement à descendre la chaîne qu'elle avait trouvée, et l’attacha sur la rampe à l'aide du cadenas, ne sachant pas si cela aiderait.


The language of friendship
Don’t walk behind me; I may not lead. Don’t walk in front of me; I may not follow. Just walk beside me and be my friend.
© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Dim 26 Avr - 19:15

En voyant tout défiler devant ses yeux, Logan eut tendance à paniquer un peu. Trisha sortit finalement d'un balcon et tendit un sac plein d'arme ainsi qu'une corde pour faire monter les gens, d'après lui, ils pourraient monter sur l'ambulance pour prendre la corde et atteindre le sommet. « On pourrait monter sur l'ambulance... » Dit-il en entendant un cri derrière lui. Sans réfléchir, il accourut vers la femme enceinte au sol et un zombie sur elle. À l'aide de son baton, il le frappa à la tête, ce qui permit à la femme d'avoir la chance de se déplacer. Le zombie tordit son coup et se redressa pour avancer vers lui. Nerveux, le jeune homme frappa la bête à deux reprises et tenta d'éviter les griffes de celui-ci. Il tenta de viser le cerveau, mais n'y arrivait pas.


until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡)
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum Dim 26 Avr - 19:49

Sebastian était sorti de l'autobus avec les autres pour se faire refuser l'entrée. Il assista a l'engueulade sans dire un mot, car il ne voulait pas risquer sa vie et celle de sa fille pour rien. Quand les coups de feu furent tirés, sa fille prit peur et lui donna son bâton, voyant que des zombies s'approchaient. Il sortit donc son couteau de sa poche et lui donna «visent les yeux, c'est plus facile de se rendre au cerveau» dit-il n'en revenant pas de devoir donner un tel conseille à son enfant. Puis il entendit une voix familière qui criait à l'aide, alors il se retourna pour apercevoir son ex, qu'il n'avait pas remarqué avant puisqu'il s'était tout de suite dirigé dans le bus en sortant de l'école. «Heather?» dit-il en faisant signe à sa fille de rester près de lui. Il courut vers elle pour aider -Logan- à tuer le cannibale.


"I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.
.narnienne."
Revenir en haut Aller en bas




Je te regarde
Contenu sponsorisé
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: The Walker's Asylum

Revenir en haut Aller en bas
The Walker's Asylum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» La vraie raison de l'utilisations par l'Amérique des armes nucléaires contre le Japon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ocean Bay :: Les Plateaux :: Survival instinct-