AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Don't open, Dead inside

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Don't open, Dead inside Ven 9 Jan - 20:19

En déposant un pied aux urgences, Majandra comprit qu’elle n’aurait pas une journée calme. Pourquoi devait-elle s’occuper des cas d’urgences ? Pourtant, il existait des médecins spécialisés pour ça, enfin, suivant un court soupir, la belle chirurgienne attrapa un dossier et s’approcha d’un homme. « Bonjour Monsieur Howart, je suis la Dr. Andrews, laissez-moi regarder votre blessure. » dit-elle en fixant la plaie horrible sur le bras de l’homme. « Est-ce un chien qui vous a fait ça. » Majandra faisait partie de ses excellents chirurgiens, elle faisait donc preuve de respect et camoufla son dégoût face à cette horrible scène. Elle commença par prendre sa température. Mauvais signe. « Vous faites beaucoup de fièvre mon cher monsieur... »




Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Ven 9 Jan - 20:24

Pour les frères Edwards, se battre faisait partie de leurs quotidiens. Dans les bars, dans les rues, n’importe quel endroit était parfait pour ça. Le mécanicien qu’était Garrett avait la testostérone dans le sang. Aujourd’hui même, il n’avait pas aimé le ton d’un homme au Grill, un petit resto bar où il mangeait avec son frère Keith. La bataille avait été déclenchée évidemment par lui et rapidement, son frère l’avait accompagné pour finir aux urgences, ayant besoin à nouveau de points de sutures. Assis aux urgences, le blondinet observa sa blessure fraichement réparée et lança un petit rire. « C’était un putain de connard cet enfoiré, tu lui as défoncé la gueule, l’gros ! » Dit-il en riant, fier de leur combat.


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Ven 9 Jan - 21:11

Heather était assise dans la salle d'attente de la section maternité de l'hôpital où elle avait rendez-vous pour une échographie depuis déjà un bon dix minutes. Elle feuilletait tranquillement une revue en essayant de se changer les idées, car elle avait était convoqué par le médecin une semaine plus tôt pour vérifier des certaines anomalies qu'il avait détecté dans l'échographie précédente. Bon, ce dernier lui avait également dit, ou plutôt la secrétaire de ce dernier qui se chargeait des appels, lui avait expliqué qu'il n'y avait pas matière à s'affoler et que c'était juste une question d'être certain que le bébé était en bonne santé et puis bonne nouvelle, la belle blonde allait enfin savoir le sexe du bébé. Enceinte de six mois, Heather n'avait jusqu'à présent jamais voulut savoir si elle attendait un petit gars ou une petite fille, mais là l'attente était trop pénible et elle avait décidé de mettre fin au suspense. En fait, c'était surtout son mari qui voulait la surprise, mais ce dernier étant soldat avait dû partir en mission en Afrique, alors qu'Heather demande ou non le sexe du bébé, le père n'en saurait rien. Bref, la future maman continua de tourner nerveusement les pages de son magazine tout en jeta des coups d'œil à l'horloge qui se trouvait en fasse d'elle aux dix secondes.




apache.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Ven 9 Jan - 23:21

Helena s'installa derrière son microscope comme elle le faisait depuis maintenant un mois. En effet, la jeune femme de San Francisco venait d'emménager à Los Angeles pour s'éloigner de cette ville dans laquelle son mari venait de décédé d'un accident de la route. Elle n'avait plus eu aucune raison de rester dans sa ville natale qui jusqu'à présent ne lui avait jamais rien amené de bon à travers un père alcoolique, l'accident de son mari en plus d'avoir appris être stérile... ainsi, elle avait demandé un transfert d'hôpital. Lena s'était donc retrouvée dans les laboratoires d'un hôpital de L.A. La belle brune était biochimiste et assistait un médecin légiste quand un autopsie avait lieu et que son aide était utile. Sinon, la plupart du temps elle effectuait l'analyse de sang des patients de l'hôpital. C'était justement ce qui était prévue pour aujourd'hui et ensuite elle allait devoir, comme à la routine, apporter les résultats aux médecins.




apache.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Sam 10 Jan - 18:53

London était assis au chevet de sa femme pendant qu'elle prenait ses toutes dernières respirations. Durant plusieurs années ils avaient combattu le cancer ensemble, jusqu’à ce que sa femme décide d’arrêter le traitement pour profiter du peu de vie qui lui restait à vivre. Elle fut en forme pendant quelques années à la grande surprise des médecins qui lui donnait environ un an. Depuis quelques mois sa santé avait dégringolé et elle avait dû emménager à l’hôpital. Ross l'avait bien sur suivie et était rendu un habitué. Beaucoup de gens le connaissaient, car il ne quittait le chevet de sa femme que pour manger et faire ses besoins. Maintenant sa femme rendait l'âme devant ses yeux et il ne pouvait rien y changer. Il n'avait jamais compris ce qu'elle trouvait en lui, mais elle l'avait aimé. Il pensait qu'avec le temps il serait prêt, mais la douleur restait intense. Sa seule raison d'existé venait de quitter ce monde.


London  Ross

"Don't mess with me"
By Lollipops ©
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Lun 12 Jan - 10:11

Keith n’était pas un gars comme les autres…si il adorait les femmes, les bagnoles, l’argent, mais il adorait aussi se battre, cogner le plus fort possible…ça le détendait et puis d’où il venait, le quarantenaire n’avait pas eu d’autre choix que d’apprendre à se défendre. Il avait montré le chemin à son jeune frère, puis ils ne s’étaient jamais séparés. C’était donc ça une fois de plus qui les menaient à l’urgence, là où ils se faisaient tous les deux faire des points de sutures. Je sais. Dit-il simplement à son frère qui venait de le complimenter sur sa façon d’avoir donné une raclé au mec du Grill. Une belle plaie refermée jonchait maintenant son arcade sourcilière, mais ça il s’en moquait franchement…une cicatrice de plus à montrer aux nanas. Le pompiste racla sa gorge avant de cracher dans la poubelle qui se trouvait non loin de leur station, ils devaient attendre que le petit interne revienne pour finaliser ses points avant de pouvoir mettre les voiles. Il est passé où l’intello? Questionna Keith à une infirmière qui passait par là, malheureusement il n’eut droit qu’à un coup d’œil rapide et une moue de dégout. Il leva donc son bras et envoya balader la femme, d’un doigt d’honneur bien droit.


happiness is hiding behind you


   
   
Le bonheur se cache souvent, ne nous effleure que quand il veut. Peut-être parce qu'il est méfiant ou défaillant. Il assassine sans tuer, et laisse à vif, écorché.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Lun 12 Jan - 13:01

Autumn n’était pas le genre de femme ordonnée ou bien ponctuelle à la base, mais elle adorait ses patients et son métier et ça, ça lui donnait le goût de se lever tous les matins. Donc comme à l’habitude, la brunette se leva au résonnement de son cadran musicale puis passa une vingtaine de minutes sous une douche bien chaude avant de prendre son lattée au caramel préféré. Une fois son rituel du matin terminé, elle démarra sa petite voiture à deux portes, direction l’hôpital. Lorsqu’elle pénétra enfin dans son lieu de travail, la belle brune salua de la main ses collègues, fit un sourire au Docteur Andrews puis se rendit à son local où un de ses patients habituels l’attendait.



   
   
   
« cause we are, the crazy kids »
un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Mar 13 Jan - 19:48

Majandra s’inquiétait sur l’état de santé de cet homme. Elle voyait en lui des signes vraiment étranges. En plus de la fièvre et de la pâleur de sa peau, l’homme respirait fort et semblait perdre raison sur la réalité. En voyant que l’homme fermait les yeux, elle claqua à deux reprises des doigts, mais sans réponse. Elle toucha le bras de l’homme pour y prendre son pouls et regarda une infirmière. « Oh mon dieu… il a l’air mort… infirmière, pouvez-vous venir. » Tandis qu’elle se retourna pour alerter de l’aide, l’homme ouvrit les yeux d’un rouge et jaune effrayant et sauta tout droit sur l’infirmière pour lui dévorer littéralement le visage. Majandra sursauta d’un bond rapide, fit tomber le plateau d’instrument médical et se ramassa tout droit sur le sol. « Aidez-moi ! » Dit-elle en hurlant. La chirurgienne vit l’étrange individu rejeter le cadavre de sa collègue et s’avancer vers elle. La blonde lança un petit cri et essaya de se libérer des griffes de ce monstre. Un homme essaya de l’aider, mais elle voyait en ce cinglé la fin. Il allait la dévorer vivante. Mais c’est quoi cette merde de cannibale ! Une drogue encore, pensa-t-elle en rage. Malheureusement, si elle ne faisait rien, elle ne s’en sortirait pas, alors tant bien que de mal, elle poussa l’homme qui essayait de l’aider dans les griffes de ce fou, ce qui l’amena à pouvoir se relever et rejoindre les autres. Une main sur son cœur, elle regarda la scène avec stupeur. « Mais merde, c’est quoi tout ça ! »




Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Mar 13 Jan - 19:57

Tandis que les deux frères discutaient tranquillement dans la salle d’attente de l’urgence, des cris vinrent interpeller le jeune Edwards. Garrett se leva d’un bond, repoussa sa longue chevelure blonde vers l’arrière et aperçu un patient s’attaquer à une infirmière et lui arracher complètement le visage. « Putain de merde c’est quoi cet enfoiré ! » Dit-il en jetant un regard affolé à la scène. Il voulut aller porter secours à ce médecin qui se faisait attaquer, mais un homme le fit et tomba entre les griffes du démon. Rapidement, Garrett fit signe à son frère de le suivre. Il s’approcha du médecin et l’aida à s’écarter. Pendant ce temps, un vigile de la sécurité s’approcha et tira carrément sur la bête qui s’écroula sur le sol. « On dirait un putain de zombie l’gros ! » Dit-il sous le choc. Il n’en revenait pas, c’était impossible et une blague, mais quand même, c’était choquant d’assister à ce genre de scène dans la vraie vie. Le regard du blond changea lorsque l’homme qui avait reçu trois balles dans le torse se releva sans attendre. « Holy shit, men, regarde ça ! » C’était incroyable. La panique s'installait, mais ce n'était pas si pire, il n'y avait qu'un cas de fou furieux pour le moment.


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Mer 14 Jan - 16:44

Depuis ce matin, Beth devait s'occuper des patients d'un collègue, car celui-ci s'était réveillé avec une grosse fièvre et était incapable de sortir du lit. Elle avait passé la matinée à l'étage supérieure et devait maintenant descendre s'occuper de ses propres patients. La blondinette passa devant la chambre ou la femme de M. Ross était sur le point de mourir. Cette femme n'était pas sa patiente, mais elle avait eu la chance de parler avec London quelques fois devant le distributeur à café. Il lui avait bien fait comprendre que ce café "goutait le jus de poubelle". Il était assez franc et ne compatissait pas du-tout, mais on voyait qu'il aimait sa femme profondément. Hartman continua son chemin pour ne pas perturber les adieux du couple. Elle visita quelques chambres pour s'assurer que tout allait bien, puis retourna voir les patients de son collègue. Quand la porte de l'ascenseur ouvrit la seule chose qu'elle entendit était une voix familière qui appelait à l'aide. Beth s'approcha de Majandra rapidement et avant qu'elle ne puisse lui demander ce qui se passait un vigile tira dans la chambre, lui montrant une scène d'horreur.


    Keep On Smiling.
Do not let yesterdays disappointments overshadow on tomorrows dreams, because your life is like a mirror,      if you keep smiling it smiles right back to you.

© TAZER.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Sam 17 Jan - 13:36

Maintenant que Lena avait terminé les analyses de sang, la belle brune prit la direction du bureau du docteur Hartman pour lui donner les résultats des patients du docteur que cette dernière remplaçait. Une fois à son bureau, elle laissa les documents dans le classeur approprié et demanda à une infirmière où elle pourrait trouver Elizabeth, car il y avait un détail qui la perturbait dans les résultats d'un des patients qu'elle voulait absolument discuter avec la chirurgienne. Puisque l'ascenseur mettait du temps à arriver, Lena décida de prendre les escaliers. Une fois arrivée à l'étage elle entendit un coup de feu, prise de surprise, la jeune biochimiste alla tout de même dans la direction des bruits. Lena se retrouva à côté d'Hartman qui se trouvait à proximité de la chirurgienne Majandra. C'est quoi ce bordel ?? Elle avait posé la question en laissant tomber le papier qu'elle tenait et en jetant un coup d'œil affolé à la scène qu'elle avait devant les yeux.




apache.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Lun 19 Jan - 9:55

Une certaine agitation se fit ressentir hors du local de la belle brunette, mais elle n’y porta guère attention, après tout elle se trouvait dans un établissement médicale, des cas d’urgences et des tensions, elle connaissait ça…seulement lorsqu’elle entendit des collègues hurler suivi d’un premier coup de feu, puis de deux autres, la jeune femme lâcha des yeux son patient pour regarder ce qui se passait. Ahuri, Autumn se recula d’un pas pour attraper le téléphoner adjacent à la porte pour signaler un code blanc –patient violent et dangereux-. Immédiatement on lui signala qu’on s’en chargeait. Visiblement craintif, son patient l’informa qu’il en avait terminé pour aujourd’hui, repris place dans sa chaise roulante que poussa sa femme jusqu’à l’entrée…malheureusement le calvaire n’était pas terminé, l’homme qui venait de reprendre conscience après avoir reçu trois balles, se releva et planta ses dents dans la jambe de monsieur Gauvin. Un cri strident se fit entendre et Autumn ne put faire autrement que d’aller aider son patient, attrapant la chaise de l’homme et poussant la femme de ce dernier. ça va aller monsieur Gauvin, ne vous en faites pas… Cela faisait trois mois qu’il tentait de remarcher suite à un cancer généralisé qu’il avait finalement vaincue…c’était un véritable cauchemar pour la brunette de voir son patient dans un tel état. Faites quelque chose bordel, vous voyez bien qu’il n’est pas dans son état normal! Hurla-t-elle à l’égard du policier qui avait eu le cran de tirer.



   
   
   
« cause we are, the crazy kids »
un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Lun 19 Jan - 10:04

Keith fronça les sourcils lorsqu’il entendit une femme crier au secours…il savait pertinemment que l’hôpital était là pour ça et que d’entendre des patients hurler était tout à fait normal, simplement quelque chose semblait véritablement clocher… Le brunet croisa le regard de son petit frère qui semblait tout autant interrogateur que le sien. Les deux hommes portèrent donc leur attention à la scène qui se passait non loin de là, un homme dans un pitre état, venait de dévorer à pleines dents une infirmière. Edwards en resta bouche bée. Les paroles de son frère, quoi que stupides, semblaient venir l’interpellé. Un zombie…complètement fou, mais à voir cette mise en scène, Keith ne put en penser autrement. Trois coups de feu le ramenèrent à la raison. Cette histoire était maintenant chose du passée… Le brunet souffla, malheureusement l’homme atteint de balles se releva péniblement avant de prendre une bouchée dans la jambe d’un homme en chaise roulante. Cette fois Keith sursauta et accouru derrière une jeune brunette qui implorait l’aide du vigile armé. Garrett! Dit-il en empoignant le bras de la jeune femme, la ramena vers l’arrière, alors qu’elle tenait la chaise roulante de son patient. Il fallait faire quelque chose.


happiness is hiding behind you


   
   
Le bonheur se cache souvent, ne nous effleure que quand il veut. Peut-être parce qu'il est méfiant ou défaillant. Il assassine sans tuer, et laisse à vif, écorché.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Lun 19 Jan - 13:56

Garrett ne savait pas trop comment réagir face à cette situation. L'idée du zombie n'était pas à écarter voyant la scène de résurrection du cadavre sous ses yeux et l'acharnement qu'il avait à vouloir bouffer tout le monde. Enfin, il n'avait qu'un cas en ce moment. Il s'approcha d'une petite vitre qu'il explosa pour y attraper la hache d'urgence qui s'y trouvait. Pendant ce temps, son frère vint en aide à une femme qui tentait de sauver un homme en chaise roulante qui venait de se faire mordre. « Il faut faire quelque chose men. » Dit-il. C'est à ce moment qu'une femme sortie tout droit d'une chambre - la femme de London - et s'acharna sur un pauvre innocent paniqué qui se fit complètement arracher une partie du cou. Les cris se faisaient entendre dans tous les sens et au même moment, l'infirmière qui s'était fait mordre auparavant ouvrir les yeux et se releva. « Fucking shit... là c'est sérieux, on court merde ! » Dit-il à son frère et aux autres gens qui se trouvaient dans la pièce.


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Lun 19 Jan - 18:50

Heather était toujours dans la salle d'attente de la maternité lorsqu'elle entendit des gens courir dans les hôpitaux. Aussitôt, elle eut une penser pour les malheureux qui devaient venir de vivre un accident quelconque, car c'était probablement la raison d'un tel brouhaha dans le corridor. Elle remit la revue qu'elle lisait sur le comptoir et l'échappa presque en entendant des coups de feu qui venaient visiblement de l'étage juste en dessous. Surement que ses hormones de femme enceinte prirent le dessus, car elle éclata en sanglot en pensant aussitôt à une fusillade. Pourtant les coups arrêtèrent, mais pas les bruits de course et les cries. Heather risqua un coup d'œil hors de la salle d'attente et sans prendre le temps d'y réfléchir deux fois, elle essaya tant bien que mal de courir en direction des escaliers. Elle voulait même pas savoir ce qui se passait réellement, sa seule envie était de prendre la sortie. Par contre, une fois arrivée à l'étage du dessous, d'où elle pensait avoir entendu provenir les coups de feu, elle ouvrit la porte pour y jeter un coup d'œil et se risqua quelques pas dans le corridor. Rapidement, Heather comprit qu'elle avait commis une erreur, car très vite les escaliers firent pris d'assaut par plein de gens et elle eut vite fait de se retrouver devant LA scène la plus dégueulasse qu'elle avait vu dans sa vie. La jeune blonde resta pétrifiée devant l'horreur qui se déroulait devant elle malgré les gens qui criaient de fuir.




apache.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Jeu 22 Jan - 21:08

Majandra venait de se faire aider, elle était toujours en vie, c’était l’important. Cette histoire était horrible et lui faisait terriblement peur. Elle eue une pensée pour sa fille qui se trouvait au lycée au moment-même et se demandait bien si elle était réellement en sécurité là-bas. Elle jeta un coup d’œil à la scène qui se passa avec sa collègue Autumn, mais resta figée. Bien que tout le monde s’amène vers la sortie, il était désormais impossible de passer par les escaliers. Une autre créature sortit d’une chambre tout près. Elle reconnaissait la femme de London, qu’elle avait eu la chance de parler à quelque reprise depuis qu’elle reposait à l’hôpital. « Mon dieu, faites quelque chose je vous en prie ! » Dit-elle en panique. Elle poussa un petit cri pour montrer à l’homme qu’il devait bouger avant de se faire dévorer vivant par sa femme zombie. En se retournant, elle regarda les gens qui se trouvaient avec elle et hurla. « Allons par là-bas, il y a une sortie de secours ! » Devaient-ils réellement sortir de l’hôpital ? Enfin, c’était sans doute un choix plus sécuritaire.




Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Jeu 22 Jan - 21:42

Quelques minutes après le décès de sa femme, London avait du mal à s'imaginer qu'il serait seul à partir de maintenant. Il n'avait plus de raison de vivre, mais il savait que sa femme aurait voulu qu'il reste fort, alors il sortit faire quelques pas dans le couloir pour se calmer. Après quelques minutes il entendit des coups de feu en direction de la chambre... de l'ancienne chambre de sa femme. Il courut en vitesse pour voir ce qui se passait et en arrivant eut une vision cauchemardesque. Il voyait sa femme à genoux par terre, en train de dévorer un homme. Il resta complètement figé devant cette scène sortie tout droit d'un film d'horreur. Pourtant il n'y avait jamais rien eu qui fasse tremble le vieux Ross. L'homme regarda sa femme se régaler de la chair encore chaude de sa victime quand une des chirurgiennes le rappela à lui. Au même moment sa femme se retourna vers lui et il comprit qu'il n'y avait rien en cette chose qui était encore sa femme. London prit alors son courage à deux mains et courut avec les autres vers la sortie. Il ne voulait pas que sa femme ait sa mort sur la conscience. Un peu plus loin il vit une femme enceinte se faire bousculer et il se dirigea vers elle. «Ça va?» Dit-il en mettant le bras de la femme par-dessus son épaule pour l'aider à courir. Il ne lui demanda pas son accord, il n'en avait ni le temps, ni l'envie.


London  Ross

"Don't mess with me"
By Lollipops ©
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Lun 26 Jan - 12:42

Autumn n'avait rien vu venir, elle tentait d'aider son patient, mais elle venait tout juste de se mettre elle-même en danger, visiblement de mort. Un homme bien bâti l'attrapa aussitôt par le bras, la faisant reculer avec vigueur. Un regard pétrifié s'installa sur son visage...rien n'allait plus maintenant. La brunette ouvrit grand la bouche, faisant l'aller-retour entre l'homme qui venait de la sauver et le patient hurlant à n'en plus finir. « Allons par là-bas, il y a une sortie de secours ! » C'était Majandra qui avait parlé et elle n'avait pas tort. Sans attendre la brunette suivi le mouvement, restant tout près de l'homme qui venait de lui sauver la vie. Une fois en sureté -enfin, pour l'instant puisque visiblement l'hôpital tout entier semblait sous le chaos- la brune reprit son souffle avant de se replier sur elle même. C'est quoi ça bordel?! Un état de panique se faisait ressentir.



   
   
   
« cause we are, the crazy kids »
un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. un petit récit pas trop long. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Lun 26 Jan - 12:47

Keith n'en croyait toujours pas ses yeux et pourtant il en avait vu des trucs dans sa vie... Il engagea donc le pas vers la sortie de secours que la belle blonde visiblement médecin, ou chirurgienne venait d'indiquer. Il sentait les yeux de la brunette qu'il venait d'aider peser sur ses épaules, il ne la quitta pas du regard, s'assurant toujours qu'elle n'était pas loin derrière et qu'elle suivait le pas. Alors qu'il ouvrait la porte, un homme visiblement infecté, s'accrocha à son frère qui n'était pas très loin. Pris de colère, Keith se jeta sur l'homme malade et le poussa au bas des escaliers. L'homme dégringola les marches unes à unes et affaissa contre la céramique, mais sembla se relever aussitôt.


happiness is hiding behind you


   
   
Le bonheur se cache souvent, ne nous effleure que quand il veut. Peut-être parce qu'il est méfiant ou défaillant. Il assassine sans tuer, et laisse à vif, écorché.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Lun 26 Jan - 13:40

Garrett agissait plutôt que de comprendre, il se mit à courir en compagnie d'une petite bande de survivants jusqu'à une escalier de secours - lancé par Majandra  Andrews, le médecin - ainsi, voyant bien qu'un homme prit en charge la femme enceinte. Ils pouvaient s'enfuir. Maintenant une hache bien dans le creux de ses mains, il poussa la porte qui menait à l'escalier où un infecté se jeta droit sur lui. Sans qu'il n'aille eu le temps de faire quelque chose, son frère Keith s'imposa et poussa l'être tout en bas des marches. Garrett reprit son souffle un court instant et jeta un coup d'oeil en bas, voyant bien que cet homme revenait à lui. « Merde... » Dit-il en regardant le groupe. C'est à ce moment qu'une vague de bruit étrange semblait résonner dans la cage d'escalier. Les bruits venaient du bas, c'est rapidement qu'ils comprirent qu'il y avait plusieurs infectés qui s'en venaient vers leur étage. « On peut pas rester là ! Venez ! » Dit-il. Ils devaient s'enfermer un moment pour réfléchir. Edwards repoussa la porte d'où ils venaient et choisi la première chambre qu'il trouva. Une fois le groupe entrer, il cria. « Aidez-moi, il faut barricader la porte ! »


Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Lun 26 Jan - 18:04

Heather avait l'impression de n'avoir plus aucun contrôle sur ses jambes. Elle restait devant la scène d'horreur sans être capable de faire le moindre geste. Par chance, un homme prit la peine de s'arrêter afin de l'obliger à le suivre. La future maman marmonna un bref oui oui afin de faire comprendre à l'homme qu'elle était dans un état normal et non pas complètement folle comme ceux qui bouffait de l'humain à leur pied. Sans être certaine que l'homme comprit ses paroles, Heather suivit le petit groupe qui venait de se former en suivant du mieux le rythme. Heureusement, l'adrénaline faisait en sorte que la jolie blonde arrivait très bien à suivre le reste du groupe et sa seule autre préoccupation que rester en vie était de souhaiter ne pas accoucher "draîte" là, 3 mois trop tôt,  à cause des évènements. Heather s'accrocha donc à l'homme en suivant le mouvement du groupe dans une chambre libre en bredouilla un bref merci essoufflé à l'homme.




apache.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Lun 26 Jan - 18:16

Lena resta qu'un bref moment affolée avant de bouger. Elle jeta un regard à ce qui se passait et jugea rapidement qu'il fallait partir au plus vite. Lena entendit la chirurgienne proposer les escaliers de secours et sans hésiter elle s'élança à la suite du groupe en disant - plutôt en criant par dessus le brouhaha- à Beth Allez vient, on doit suivre Majandra! Puis, s'assurant que la blonde réagissait, Lena couru pour rejoindre les autres. Par chance, Hélèna rattrapa rapidement le groupe et réussit à rejoindre la chambre sans blessure. Sans se poser de questions, elle entreprit immédiatement de prendre un bout du lit qui se trouvait dans la chambre dans l'idée de le plaquer dans la porte en suivant l'idée de l'homme qui avait demander à barricader la porte. On peut déplacer le lit contre la porte ?!? La jeune latine était déjà prête à pousser.




apache.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Jeu 29 Jan - 17:54

Keith n’en revenait tout simplement pas de voir ça aller de la sorte, c’était comme s’il faisait un cauchemar éveiller. Il entendait des bruits immondes, comme des grognements d’animaux affamés et franchement ça le dégoutait au plus haut point…il se mit donc en marche de nouveau, comme son frère l’avait commandé. Ils prirent place dans la première chambre suite à la cage d’escaliers. Vite fait, il accompagna son frangin à barricader la porte d’entrée. Dès leur entrée, une brunette proposa de déplacer le lit de convalescence contre la porte, une idée de génie pour le moment. D’un pas rapide Keith s’exécuta, attrapant l’extrémité du lit. Hey, donnez-nous un coup de main et toi, la femme visiblement en cloc, assieds-toi ...j’ai pas envie de mettre au monde un nouveau-née!


happiness is hiding behind you


   
   
Le bonheur se cache souvent, ne nous effleure que quand il veut. Peut-être parce qu'il est méfiant ou défaillant. Il assassine sans tuer, et laisse à vif, écorché.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Jeu 29 Jan - 20:40

Visiblement, la panique s'était emprise du petit groupe de survivant. Que se passait-il réellement derrière cette porte close ? D'ignoble bête semblait rejoindre rapidement le couloir et s'attaquer à la porte de la chambre. Tandis que la femme enceinte proposa de pousser le lit face au mur et que les hommes s'exécutèrent, Majandra, quant à elle, constata qu'il s'agissait de la chambre d'un de ses patients. M. Lupien, qui vivait sans doute ses derniers jours, mais aucune trace de cette homme. Pourtant la porte était bien fermée lorsqu'ils avaient pénétrés dans la pièce en question. Majandra attrapa son dossier juste pour vérifier et ajouta. « On a un petit soucis. » C'est à ce moment qu'un bruit ignoble provenant d'une autre porte se fit entendre. Le patient en question semblait s'être enfermer dans la salle de bain avant de mourir et celui-ci voulait sortir à tout pris. « On fait quoi maintenant... je crains que M. Lupien aille eu une envie pressante... » Dit-elle avec une pointe d'humour, mais sans sourire le moins du monde.




Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Je te regarde
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside Jeu 29 Jan - 20:43

Une fois à l'intérieur, Heather proposa de pousser le lit contre la porte. « Bonne idée » Répliqua-t-il avant qu'il commença à intervenir pour le pousser. Son frère avait raison, cette femme devait reprendre des forces et ne pas accoucher là. « C'est vrai qu'on a des docs avec nous, mais un bébé risque d'attirer l'attention de ses bêtes ... » Dit-il en jetant un bref coup d'oeil par la fenetre avoisinante. Il fit signe à London de l'aider. « Poussons cette armoire devant la fenêtre si on ne veut pas qu'ils entrent. » Ajouta-t-il avant d'écouter les paroles du docteur. Un autre rodeur semblait être dans la chambre, enfermée dans la salle de bain. « Comment est-ce possible, il en a partout... » Il était découragé, mais également paniqué.


Revenir en haut Aller en bas




Je te regarde
Contenu sponsorisé
et je connais tous tes secrets ! -W



MessageSujet: Re: Don't open, Dead inside

Revenir en haut Aller en bas
Don't open, Dead inside
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Attentats du 11 -09 / inside job
» Open interest / Cots / Comex / mode emploi et définitions
» Solutions open-source pour site e-commerce...Peel ? Joomla ?
» Open source e-commerce Magento, quelqu'un connait ?
» open interest de vendredi 7 mai 2010 / futures or et argent de NY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ocean Bay :: Les Plateaux :: Survival instinct-